INCITER LA CURIOSITÉ

Créer un cabinet de curiosités chez soi, c’est s’inventer un espace d’expression personnelle libre, qui présente une collection d’objets choisis minutieusement et que l’on a envie de partager. Un petit coin de poésie intimiste….

Pour rendre ce lieu intéressant, il est nécessaire d’exposer des objets originaux, beaux (pour vous), oniriques ou encore loufoques qui « bousculent » quelque peu l’intérieur.

L’idée étant de dépasser le seul effet « déco » et esthétique de la composition. Le résultat n’en sera que plus réussi.

ADOPTER UN STYLE

Deux options sont possibles le mélange d’objets venant de différents mondes (animal, végétal, minéral, humain (évocations)) ou choisir de n’en présenter qu’un seul, en total look.
Le mélange de papillons, squelettes d’animaux, cristaux de roche et autres oiseaux empaillés fonctionne très bien. Une collection de coraux alignés sur le mur sera aussi du plus bel effet. Une variante: choisir une thématique unique, telle que « la mer » par exemple, et mixer coraux, coquillages, carte marine, maquette de voilier et autres rostres de poisson scie. Ou bien encore la version « cabinet actuel » : photos de famille, vases, poupées cassées ou vieux jouets…. Créer un cabinet de curiosité chez soi permet de présenter ce que l’on souhaite exprimer, de montrer sa culture, son gout ou ses origines…. Il est important de laisser libre court à ses envies, d’autres idées également sur blog deco .

TRAVAILLER LA PRÉSENTATION

Pour mettre en valeur les collections, il est nécessaire d’imaginer une véritable mise en scène. Contenants et contenus doivent fonctionner ensemble : utiliser des cloches de verre, et installer les masques et squelettes sur des socles de support. Au mur, alterner petites et grandes consoles de styles différents, notamment le style brocante.
Si le budget l’autorise, fixer une peau de bête ou un « massacre » d’antilope (crâne). Ne pas hésiter à utiliser le plafond comme support, en y suspendant une carapace de tortue ou des dindons (poisson rond piquant qui se gonfle Penser aussi aux bocaux de pharmacien, aux coffrets, sellettes, guéridons aussi aux bols de bois, remplis de graines ou de fleurs séchées… Importa intégrer dans le décor des éclairages différents tels que lampes, lanternes bougies votives ou en forme de crâne. Cela agrémente originalement ta scène et créé des effets de lumières.

JOUER L’ACCUMULATION

La beauté de l’ensemble passe bien souvent par l’accumulation. Différents styles et époques peuvent se retrouver pèle mêle. Même dans un petit espace, ne pas hésiter à créer un «excès », qui donne forcément envie d’aller détailler chacun des sujets! Grâce à une exposition soignée des éléments et d’une composition réfléchie (faire plusieurs essais), cela fonctionne !

DEFINIR LE LIEU

Pas besoin de beaucoup de place pour s’inventer ce petit coin à soi ! Une console ou une commode dans le salon, ou bien encore sur une étagère de la bibliothèque seront des supports possibles. Décorer une pièce entière, tel un bureau, est aussi une possibilité. Attention, le support dédié ne doit pas faire de l’ombre aux coraux, papillons et autres collections mais bien les mettre en valeur, tout en faisant ressortir leur esthétisme et leurs particularités.

UTILISER LA COULEUR

Tout dépend de l’ambiance recherchée et de la (des) collection(s) dont on dispose. Le cabinet de curiosités est souvent en décalage avec le reste de la déco, découvrez plus d’idées déco sur blog design : alors peindre un mur, une console ou colorer les niches de la bibliothèque permet d’investir clairement le lieu consacré. Pour une ambiance sombre, préférer le noir ou le gris foncé. Une envie de couleur gaie ? Le bleu « Sainte Vierge >, issue des représentations faites de Marie dans les églises. Il est intéressant de choisir une couleur qui contraste avec les objets présentés afin de les mettre en valeur.